À propos

Baigner dans l’atelier de son père, designer industriel, Gilles BORNER a pris goût au projet novateur. Il aime détourner les objets et leur donner une seconde vie.

Il a découvert la soudure lors d’un stage de formation agricole.

C’est en se baladant en forêt, qu’il découvrit de vieux cerclages de barrique, jonchant le sol de la forêt. « Je cherchais un support original, en lien avec la région car chaque ferme dans le sud ouest de la France possédait sa vigne et laissait vinifier dans la barrique familiale ».

De la Mérandière (premier essai) au Flamand rose, un an s’est écoulé. Une dizaine de créations est fabriquée avec des cerclages qu’il va chiner dans les fermes. Les thèmes abordés sont la femme avec ses courbes douces et sensuelles, la musique, la nature et les animaux. Des mascottes pour des festivals locaux (les Pourcailhades, les Truca-Taoules) sortiront de son ateliers, ainsi qu’un cycliste dans le cadre du Tour de France qui a vu le départ de la 18ème étape à Trie sur Baïse.